Biographie hyper complète de Hulk Hogan

 

Hulk Hogan
Lieu de Naissance: Augusta (Etats-Unis)

Taille:
2,01 m
Poids:
137 kg
Prise de finition: Legdrop

Né le 11 août 1953, Terry Bollea s'intéresse au catch dès le lycée, mais veut faire carrière dans la musique ou le Body Building.

 C'est en s'entraînant dans la salle de sport des frères Brisco que ceux-ci lui conseillent de devenir catcheur, ce qu'il fera, et il part alors s'entraîner auprès de la légende japonaise Hiro Matsuda.

Il lutte son premier combat en 1978 alors qu'il porte le masque du Super Destroyer.

 Mais rapidement, il change de nom pour devenir Sterling Golden, ainsi que Terry Boulder, et avec son manageur Jimmy Hart, fait le tour des promotions indépendantes de Floride.

 En décembre 79, Sterling Golden gagne le premier titre majeur de sa carrière lorsqu'il bat Dick Slater pour devenir champion South Eastern Heavyweight de la NWA.

C'est durant ses années qu'il fera équipe pour la première fois avec Dizzy Hogan, qui sera plus tard connu sous le nom de Brutus Beefcake.

En 1980, Vince McMahon Sr. le repère et le fait rejoindre la WWWF.

 Il décide de le renommer "Hulk" à cause de sa ressemblance physique avec Lou Ferrigno, l'acteur qui jouait le super héros dans la série du même nom, et "Hogan" à cause des origines irlandaises de Bollea.

Il débute dans la compagnie en temps que heel et est managé par Freddie Blassie, ayant surtout des combats handicap afin de prouver son statut de star.

 C'est alors qu'il débute une rivalité avec André le Géant, celui-ci battant Hogan à plusieurs reprises, notamment au Madison Square Garden.

Hogan tente aussi sa chance pour gagner le titre de Bob Backlund, mais sans succès.

 C'est alors qu'il décide de quitter la WWWF pour rejoindre la NJPW où il fera équipe avec Stan Hansen et deviendra une star.

image A son retour aux Etats-Unis, Hogan rejoint la AWA où il essaiera de gagner le titre de Nick Bockwinkle, mais plusieurs distractions de Bobby Heenan l'en empêchera.

 Il est alors repéré par Sylvester Stallone qui décide de lui offrir le rôle du catcheur Thunderlips dans son film Rocky 3, et qui fera de Hogan une star dans le milieu du catch.

Il retourne alors au Japon pour participer au tournoi afin de couronner le nouveau champion IWPG de la New Japan.

 Il bat des adversaires comme Killer Khan, Big John Studd, Otto Wanz ou Akira Maeda, et en final, il affronte Antonio Inoki.

Mais celui-ci s'assomme malencontreusement durant le combat qu'il était sensé gagner, alors Hulk Hogan le couvre et gagne le combat pour ainsi devenir champion IWPG.

Mais peu de temps après, les choses sont remises en ordre, et Inoki reprend le titre.

 Aux Etats-Unis, Vince McMahon Senior a cédé la WWF à son fils qui décide de signer Hulk Hogan afin d'en faire la star de la "Nouvelle WWF".

image Quelques semaines après son retour, Hogan prend la place d'un Bob Backlund blessé dans un combat pour le titre détenu par The Iron Sheik, et gagnera la ceinture au Madison Square Garden.

image Lors du premier Wrestlemania, Hogan fait équipe avec la star de l'Agence touts Risques Mr. T pour battre Roddy Piper et Paul Orndorff, et retiendra son titre durant prêt de cinq ans, le retenant face à des adversaires comme Greg Valentine, King Kong Bundy ou André le Géant.

 Mais c'est ce dernier qui le battra finalement et qui offrira le titre au "Million Dollar Man" Ted Dibiase.

Mais l'arbitre du combat ayant été corrompu, le président de la WWF (dans le storyline) Jack Tuney décide de suspendre la ceinture, et organise un tournoi.

 Au premier tour, Hogan affronte André, mais les deux hommes sont disqualifiés.

image Hogan interviendra tout de même en final afin d'aider Randy Savage à battre Ted DiBiase, et les deux hommes crées les Megapowers afin de lutter contre le Million Dollar Man et André.

image Mais au bout de quelques mois, la tension monte entre les deux hommes lorsque Hogan élimine Savage du Royal Rumble 99.

Quelques semaines plus tard, Savage se retourne contre Hogan, et un combat de championnat est organisé entre les deux.

image A Wrestlemania V, Hogan bat le Macho Man, et met ainsi terme à son règne d'un an.

 Savage s'allie alors avec Zeus, un acteur ayant joué l'ennemi de Hogan dans un film et qui est devenu catcheur pour les besoins de la promotion, pour combattre Hogan, qui s'allie alors avec Brutus Beefcake.

 Les deux équipes auront plusieurs faces à face, notamment lors du Summerslam 89 ou lors de No Hold Barred Showdown Hogan et Beefcake gagneront dans une cage.

image Finalement, Hogan aura le dessus sur Savage une fois pour toutes lors d'un épisode de Saturday Night Main Event de février 90 lorsqu'il le battra dans un combat ayant pour arbitre invité le champion de boxe Buster Douglas.

image Mais Hogan est fatigué et envisage d'arrêter sa carrière de catcheur, alors lors de Wrestlemania VI, il abandonne son titre à l'Ultimate Warrior.

Puis, finalement il change d'avis, et reste sur les rings pour notamment rivaliser avec Mr. Perfect ou Earthquake.

image D'ailleurs, lors du Royal Rumble 90, il éliminera celui-ci pour se mériter une place dans le Main Event de Wrestlemania VII.

 Durant l'évènement, il parvient à battre le Sgt. Slaughter et devient ainsi une troisième fois champion de la WWF, puis s'allie avec l'Ultimate Warrior afin de mettre fin aux agissements des sympathisants irakiens, Sgt. Slaughter, Col. Mustafa et le General Adnon

 Lors des Survivor Series 91, un nouvel ennemi se met devant la route de Hogan: The Undertaker.

image Avec l'aide de Ric Flair, celui-ci parvient à remporter le titre de la WWF. Hogan le battra éventuellement quelque temps plus tard, mais le titre sera rapidement rendu vacant.

image Il a ensuite une rivalité avec Sid Justice, mais c'est alors qu'un article est publié critiquant l'usage des stéroïdes dans le catch, et visant plus particulièrement Hogan.

Afin de calmer les critiques, Hogan disparaît des écrans durant plus d'une année.

 Début 1993, Hulk Hogan revient à la WWF afin d'aider Brutus "The Barber" Beefcake à lutter contre Money Inc.

image Le manageur de DiBiase et d'IRS, Jimmy Hart, les rejoint alors, et les deux équipes s'affrontent lors de Wrestlemania 9.

Malgré une blessure subie lors d'un accident de jet ski, Hogan parvient à faire la différence et les Money Inc. sont battus.

 Plus tard dans la soirée, le challenger pour le titre de la WWF Yokozuna bat Bret Hart de manière irrégulière et devient champion.

image Alors qu'Hogan arrive autour du ring pour prendre des nouvelles de Hart, Mr. Fuji, le manageur de Yokozuna, lui lance un défi, que Hogan accepte.

image Quelques secondes après, le Hulkster parvient à battre Yokozuna après que son manageur lui ait malencontreusement lancé du sel dans les yeux, et devient ainsi champion de la WWF pour la cinquième fois.

 Un combat retour est organisé lors du King of the Ring de 93, et cette fois ci, Yokozuna battra son adversaire suite à une descente de la jambe, la manœuvre préférée de Hogan, et devient une deuxième fois champion de la WWF.

Hogan quitte alors la WWF pour se consacrer au tournage de la série "Thunder in Paradise", et fait aussi quelques combats au Japon.

 Le départ à la WCW et la formation de la nWo

 En juin 1994, Hogan crée la surprise en signant dans la fédération rivale de la WWF, la WCW de Ted Turner.

image D'entrée, il défit le champion de la compagnie Ric Flair, et gagne le titre à Bash at the Beach dans ce qui était le premier combat du Hulkster dans la compagnie.

 Ils rivalisent encore un peu, et lors de Halloween Havoc, Hogan retient sa ceinture face à Flair dans un combat en cage où Mr. T était l'arbitre invité.

 Il rivalise ensuite avec une autre star de la WCW, Vader, contre qui il aura une série de combat.

 Vader s'alliera éventuellement avec Ric Flair, mais Hogan recrée alors les Megapowers avec Randy Savage, et les deux équipes s'affrontent lors de Slamboree 95.

image Bien sur Hogan conservera sa ceinture jusqu'à ce qu'un nouveau venu se mette au travers de sa route : The Giant. Incarné par Paul Wight, le futur Big Show, il se faisait passer pour le fils caché d'André le Géant, et reproche à Hogan d'avoir gâcher l'existence de son "père".

 Lors de Halloween Havoc 95, les deux hommes s'affrontent, et durant le combat, Jimmy Hart se retourne contre Hogan pour permettre au Géant de remporter le titre de la WCW lors de son premier match dans la compagnie.

Bien que sans titre, Hogan continue ses séries de victoires à la WCW, mais les fans commencent à se lasser de lui, alors il décide de s'éloigner un peu du catch.

 Lors du PPV Bash at the Beach, l'équipe de la WCW composée de Sting, Lex Luger et Randy Savage affronte celle de Kevin Nash, Scott Hall et un lutteur mystère.

 Alors que les lutteurs de la WCW étaient en position de faiblesse suite à la blessure de Luger, Hogan arrive aux abords du ring, et alors que tout le monde croyait qu'il allait les aider, il porte son Guillotine Legdrop sur Savage et permet ainsi à Hall et Nash de remporter la victoire.

 Hogan prend le micro et annonce la création de la New World Order.

 La faction domine la WCW, et Hogan, qui se fait désormais surnommer "Hollywood", reprend le titre au Giant.

image Il le retiendra face à des adversaires comme Randy Savage ou Roddy Piper, le perdra face à Lex Luger, mais le reprendra cinq jours plus tard à Road Wild 97.

 Il le perdra et le regagnera aussi face à Randy Savage et à Sting.

 Mais le monopole télévisuel de la NWO déplait aux fans, alors les officiels de la WCW décident de scinder la faction en deux groupes: le NWO Hollywood menée par Hulk Hogan, et le Wolfpac mené par Kevin Nash.

 Les deux groupes rivalisent, et Hogan a aussi fort à faire avec le retour d'un de ses amis du passé: le Warrior, l'une des seules personnes dans la profession qu'il n'as jamais battue.

 Lors de Halloween Havoc, il parviendra à le battre avec l'aide de son neveu Horace Hogan, et quelques jours plus tard sur le plateau de l'émission "The Late Show" de Jay Leno, le Hulkster annonce sa retraite des rings.

 Mais 39 jours plus tard, Hulk Hogan revient à Nitro et sort de sa retraite pour défier le nouveau champion Kevin Nash.

 Dès le début du combat, Nash se laisse couvrir, offrant ainsi le titre au Hulkster, les deux hommes étant complices afin de réunir les NWO et en créer une plus puissante.

 Le public étant lassé des diverses incarnations de la faction, l'angle prend rapidement fin, même si Hogan gagnera le titre de la WCW une sixième fois en battant Randy Savage.

Il a ensuite une rivalité avec Ric Flair qui lui prendra le titre dans un First Blood Cage Match à Uncensored 99.

 Puis il revient sous ses couleurs rouge et jaune pour affronter Kevin Nash à Road Wild 99, et comme il battra le Big Sexy, celui-ci devra prendre sa "retraite".

Hogan enchaîne avec une rivalité avec Sting qui lui prendra le titre.

imageimage Lorsque Russo et Bischoff reviennent aux commandes de la WCW, Hulk Hogan a une rivalité avec Billy Kidman, le battant à deux reprises à Uncensored et au Great American Bash 2000.

http://webtools.cmt.com/fs/2008/cmt-hulk-hogans-celebrity-wrestling_300x250.jpg A Bash at the Beach, il se mérite alors un match de championnat face à Jeff Jarrett, mais un évènement imprévu intervient : Jarrett se couche dès le début du combat, permettant à un Hulk Hogan étonné de reprendre le titre.

 Vince Russo prend alors le micro pour critiquer Hogan qui aurait refusé de perdre face à Jarrett en coulisses, et invalide sa victoire.

Furieux, le Hulkster quitte l'arène dans ce qui sera sa dernière apparition à la WCW.

  En novembre 2001, Hulk Hogan crée la surprise en apparaissant aux enregistrements des shows télés de la XWF et y bat Curt Hennig mais l'expérience XWF sera sans lendemain.

imageLe retour à la WWE
 
 
image En janvier 2002, on apprend que la WWE a décidé de ramener la nWo, et a donc signé Hulk Hogan, Scott Hall et Kevin Nash.
 
 
image Ils apparaissent lors de Now Way Out lorsqu'ils aident Chris Jericho à battre Steve Austin.

 Les trois hommes rivalisent alors avec Austin et The Rock, et il est décidé que celui-ci affronterait Hogan lors de Wrestlemania XVIII.

 Devant un public excité par l'affrontement inédit de deux légendes, The Rock parvient à river les épaules du leader de la nWo.

image Mais après le combat, Hall et Nash interviennent pour l'attaquer, et c'est alors que Hogan redevient un favori des foules en aidant son adversaire de la soirée.

 Dans les semaines qui suivirent, Hogan et The Rock, aidés par Kane, luttent contre la nWo, mais la rivalité prend fin lorsque le Hulkster est drafté et rejoint le roster de Smackdown

image Lors de son arrivée, Vince McMahon déclare Hogan aspirant numéro un au titre disputé de la compagnie, et lors de Backlash, le Hulkster, de nouveau en jaune et rouge, parvient à battre Triple H pour devenir une sixième fois champion de la WWE.

 A l'époque, le championnat Incontesté de la WWE se défendait dans les shows Raw et Smackdown!, et lors d'un passage à Raw, le Hulkster débute une rivalité avec l'Undertaker.

image Les deux s'affrontent à Judgement Day 02, et l'Undertaker remportera le titre après l'intervention de Vince McMahon.

Lors du Smackdown suivant, Hogan annonce sa retraite des rings, mais McMahon vient l'interrompre, l'empêchant de quitter sous prétexte qu'il a un contrat avec la compagnie. 

image Dans les semaines qui suivirent, le Hulkster et Triple H se disputent le titre d'aspirant numéro un au titre Incontesté.

image Après un affrontement entre les deux que Triple H gagnera, ils se font attaquer par l'Undertaker et Kurt Angle.

Hogan rivalise alors avec le champion Olympique au sujet de la calvitie nouvelle de Kurt Angle, et celui-ci le battra lors du King of the Ring 2002.

 Le 4 juillet 2004, Hulk Hogan remporte une nouvelle fois de l'or à la WWE en faisant équipe avec Edge pour remporter le championnat par équipe de la compagnie en battant Billy & Chuck.

 Ils ont alors une rivalité contre les Un-Americans, et lors de Vengeance, Lance Storm et Christian parviennent à remporter les ceintures avec l'aide de Chris Jericho.

image En août 2002, Hogan bat Kurt Angle pour se mériter un combat de championnat face à Brock Lesnar.

Durant leur combat, Hogan abandonne suite à une prise de l'ours, et après le combat, Lesnar le bat à coups de chaise.

 En coulisses, les relations entre Hogan et la WWE sont tendues lorsqu'il refuse de participer à une tournée en Australie.

Il disparaît alors des écrans quelques moments.

image En janvier 2003, Hulk Hogan revient à la WWE pour ce qu'il dit être son dernier passage dans la compagnie mais Vince McMahon n'est pas d'accord et les deux hommes rivalisent alors.
 
 
imageimage Le président de la WWE organise alors un match retour entre Hogan et The Rock à No Way Out, mais cette fois-ci les rôles sont inversés car Hogan est le Face et Rocky le Heel.

Grâce à une intervention de McMahon, la nouvelle coqueluche d'Hollywood remporte le combat de manière controversée.

image La rivalité entre Hogan et Vince s'intensifie lorsque le président de la WWE challenge le Hulkster pour un "Street Fight" à Wrestlemania 19.

 Malgré l'intervention de "Rowdy" Roddy Piper, Hogan remporte le combat, alors pour se venger, McMahon annonce la semaine suivante que la WWE continuera à payer Hogan à rester chez lui sans plus jamais apparaître sur les écrans.

 Mais en Mai 2003, un lutteur mystérieux arrive à la WWE : Mr America.

image A cause de sa carrure et de sa moustache blonde, beaucoup de gens pensent qu'il s'agit de Hulk Hogan, et notamment Vince McMahon et "Rowdy" Roddy Piper, qui le défie à Judgement Day.

Accompagné par son protégé Zach Gowen, il parvient à battre celui-ci.

 Mais le président Mc Mahon tente tout ce qui est en son pouvoir pour découvrir la vraie personnalité de Mr America, en le faisant notamment passer au détecteur de mensonges.

Avant que leur rivalité prenne fin, Hogan décide de quitter la WWE.

 Afin d'expliquer son absence, Vince McMahon diffuse des images de Mr America se démasquant, prouvant ainsi qu'il s'agissait bel et bien d'Hogan, et il le renvoie alors.

 Après son départ, Hogan rejoint encore une fois la NJPW où il battra Masahiro Chono.

 Il entame alors des négociations avec la compagnie afin d'y travailler plus souvent, ainsi qu'avec la TNA où il débutera une rivalité avec Jeff Jarrett après que celui-ci l'ait attaqué lors d'une conférence de presse, mais une blessure au genou l'empêchera de rester sur les rings, et cette expérience avec la TNA n'aboutira pas.

 En 2005, quelques semaines avant WWE Wrestlemania 21, la WWE annonce que Hulk Hogan sera la tête d'affiche des catcheurs intronisés au Hall of Fame de la WWE.

image La veille de Wrestlemania 21, Hulk Hogan est intronisé par son ami acteur Sylvester Stallone.
 
image Le lendemain, lors de Wrestlemania, Eugene, le neveu d'Eric Bischoff, vient saluer la foule, mais il est attaqué par les catcheurs d'origine arabe Mohammed Hassan et Daivari, Hulk Hogan fait alors son apparition pour chasser les deux hommes et aider Eugene, sous une ovation de la foule.
image Cela ne plaît pas à Hassan et Daivari, qui, le lendemain, se vengent en attaquant Shawn Michaels, un autre favori de la foule.
 
 
image  Shawn Michaels demande alors à Eric Bischoff, le manager général de Raw, d'affronter Hassan et Daivari en combat handicap.

Eric Bischoff refuse, mais autorise Shawn Michaels à catcher contre les deux hommes s'il trouve un partenaire.

image Shawn Michaels supplie alors Hulk Hogan de venir l'aider, et lors de l'édition du 18 avril de WWE Raw, Hulk Hogan vient à la rescousse de Shawn Michaels, attaqué par Hassan et Daivari, et accepte son offre.

image Le duo parvient à vaincre Hassan et Daivari lors de Backlash 2005, Shawn Michaels a l'occasion de renvoyer l'ascenseur à Hulk Hogan en l'aidant, alors que Carlito et Kurt Angle attaquent Hogan lors d'une édition du Carlito's Cabana.

 Le duo fait ensuite équipe contre Carlito & Kurt Angle et c'est Hulk Hogan qui parvient à emporter la victoire pour son équipe après avoir porté un Leg Drop sur Carlito.

image Après le combat, les deux hommes célèbrent leur triomphe en offrant à la foule des poses plastiques, mais Shawn Michaels se retourne brutalement contre Hulk Hogan en lui portant un Sweet Chin Music

image La semaine suivante, Shawn Michaels défie Hulk Hogan à l'affronter pour la première fois lors de Summerslam 2005, et le Hulkster relève le défi.

 C'est Hogan qui remportera le combat lors de l'événement, et Shawn Michaels, beau perdant, accepte de serrer la main de Hulk Hogan en disant qu'il devait savoir qui des deux était le meilleur.

image Hulk Hogan ne fera son retour devant les caméras que quelques jours avant  Summerslam 2006.
 
 
image Randy Orton flirte en effet avec sa fille Brooke lors de l'édition de WWE Saturday Night's Main Event du 15 juillet 2006.

 Hulk Hogan ne semble pas enchanté de la chose, et Randy Orton, fidèle à sa réputation du "Legend Killer", porte alors un RKO à Hulk Hogan sur le coffre de la voiture de Hogan

 Randy Orton défie ensuite Hulk Hogan pour un combat lors de Summerslam 2006, et Hulk Hogan accepte.

 Une fois encore, le Hulkster sort victorieux de l'affrontement.

Cependant, des différences d'opinion et des questions de salaire commencent à plomber la relation entre la WWE, plus particulièrement Vince McMahon, et Hulk Hogan.

image Après une dernière apparition de Hogan lors de WWE Raw le 10 décembre 2007 (lors de laquelle Hogan vient sauver Hornswoggle des griffes de The Great Khali), la rupture entre les deux partis est définitivement consommée, d'autant que la WWE prive Hulk Hogan de l'opportunité d'affronter Jerry "The King" Lawler lors d'un gala à Memphis.

 

image L'arrivée à la TNA
image Le 27 octobre 2009, la TNA, compagnie rivale de la WWE, annonce qu'elle a signé un contrat avec Hulk Hogan et Eric Bischoff, pour que les deux hommes rejoignent la promotion.

Parallèlement à cela, Hulk Hogan et Jimmy Hart lancent une tournée en Australie intitulée Hulkamania: Let The Battle Begin, au cours de laquelle Hulk Hogan affronte à plusieurs reprises Ric Flair.

 Quelques jours plus tard, Hulk Hogan annonce qu'il fera ses débuts télévisés pour la TNA lors de l'édition du 4 janvier 2010, une édition événementielle de TNA Impact ! qui est présentée pour la première fois en compétition directe avec WWE Raw!

image Une grande campagne de promotion est lancée par la TNA, et lors de l'événement, Hulk Hogan fait son grand retour.

 Une fois sur le ring, il est confronté à ses anciens partenaires de la nWo, Scott Hall, Kevin Nash et Sean Waltman.

image Ceux-ci tentent de le convaincre de reformer leur alliance, mais Hulk Hogan refuse, prétextant que les temps sont différents.

image Hulk Hogan entre ensuite en rivalité avec Jeff Jarrett quant à la direction de la TNA, Hulk Hogan affirmant que Jeff Jarrett menait la TNA à sa perte.

image Hulk Hogan prend également Abyss sous son aile en lui offrant son anneau du Hall of Fame, ce qui semble multiplier les pouvoirs d'Abyss, très en confiance depuis ce partenariat.

image Lors de TNA Impact! le 8 mars, Hulk Hogan fait son retour sur le ring, faisant équipe avec Abyss contre Ric Flair et AJ Styles.

 Hogan et Abyss l'emportent, mais Ric Flair et AJ Styles, aidés par Desmond Wolfe, attaquent alors violemment Hulk Hogan, le faisant saigner, au point que Jeff Hardy doit venir chasser les adversaires de Hulk Hogan.

image Une rivalité éclate alors entre le clan Hogan et le clan Flair.

Ric Flair trouve un allié en la personne de Sting, qui s'attaque à Hulk Hogan à coups de batte de base-ball.

 Lors de TNA Lockdown 2010, c'est néanmoins l'équipe de Hulk Hogan (Abyss & Jeff Hardy & Jeff Jarrett & Rob Van Dam) qui bat celle de Ric Flair (Sting & Desmond Wolfe & Beer Money).

 La relation amicale entre Hogan et Abyss prend cependant brutalement fin le 17 juin, jour lors duquel Abyss annonce qu'il est contrôlé par un groupe de personnes qui va prendre les commandes de la TNA.

 Certains catcheurs soupçonnent Hulk Hogan et Eric Bischoff de manipuler quelque chose, notamment Sting et Kevin Nash.

image Parallèlement à cela, Abyss commence à se déchaîner et attaque tout ce qui bouge, notamment le champion de la TNA Rob Van Dam, qu'il blesse au point que Rob Van Dam soit forcé de rendre vacant le championnat de la TNA.

 Eric Bischoff organise alors un tournoi pour déterminer un nouveau champion de la TNA, dont la finale aura lieu lors de TNA Bound For Glory.

imageimage Ce soir-là, Hulk Hogan doit faire équipe avec Samoa Joe et Jeff Jarrett contre Sting, Kevin Nash et D'Angelo Dinero, mais prétexte une blessure au dos pour ne pas participer au combat.

Un peu plus tard, le combat pour le championnat de la TNA a lieu, et lors de ce combat, Hulk Hogan fait son apparition, aidant Jeff Hardy à remporter le titre, et dévoilant qu'il fait partie du mystérieux groupe de personnes auquel faisait allusion Abyss, groupe également composé d'Eric Bischoff et Jeff Jarrett.

 Le lendemain, Eric Bischoff annonce qu'il a manipulé Dixie Carter pour que cette dernière signe des papiers donnant le contrôle total de la TNA à Eric Bischoff et Hulk Hogan.

 Le nouveau groupe, appelé les Immortals, forme ensuite une alliance avec le clan Fortune, mené par Ric Flair, pour dominer la TNA.

Cependant, Dixie Carter attaque Hulk Hogan en justice pour vice de procédure dans la signature du contrat, et Hulk Hogan est suspendu quelques temps.

 Pendant cette période, Hulk Hogan est opéré du dos, et revient le 3 mars 2011 lors de TNA Impact!, annonçant qu'il a gagné au tribunal et que c'est lui qui a désormais le contrôle total de la TNA.

 Mick Foley, par l'intermédiaire de la chaîne de télévision qui diffuse TNA Impact, tente de lui mettre des bâtons dans les roues, mais Hulk Hogan parvient une nouvelle fois à passer outre ce problème.

Cependant, Sting, qui depuis les débuts de Hulk Hogan n'a de cesse de s'en prendre verbalement à lui, passe à l'étape supérieure et fait tout pour que Hulk Hogan redevienne le favori des foules qu'il était auparavant.

image Enfin, il fit ses adieus, quitte les ring et.... il va nous manquer

 



10/10/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres